L’eau de Pluie pour économiser Le Carburant & augmenter les performances Moteur

L’eau de Pluie pour économiser Le Carburant & augmenter les performances Moteur

eco leau® En Bretagne, le moteur à eau simple à installer

Pour beaucoup, le moteur à eau est un serpent de mer : on en parle sans arrêt, mais on n’en voit jamais la queue, Mais…
Le Mythe est devenu réalité !

Avec la flambée du prix du pétrole et la hausse des taxes, rouler en voiture coûte de plus en plus cher aux Français. L’addition est également salée pour l’environnement : en France, le secteur routier est responsable de plus du tiers des émissions de CO2, qui contribuent au réchauffement climatique.


Heureusement, il existe une solution permettant de consommer moins de carburant tout en réduisant son empreinte écologique : le moteur à eau Eco l’eau.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 48381908_10215363942106624_4863732398916894720_n.jpg.

Fabriqué et commercialisé par la société bretonne Moteur BZH, cet ingénieux système peut être installé sur tous les moteurs thermiques.La perte d’énergie, grand défi du moteur à combustion

Dans les moteurs à combustion interne, seuls 30 % de l’énergie du carburant servent à faire avancer les véhicules. Les deux tiers restants sont transformés en chaleur, qui se dissipe dans le circuit de refroidissement et dans l’échappement.

Pour diminuer la consommation de carburant, il est donc indispensable de récupérer cette énergie envolée. C’est à ce défi que s’est attaqué avec succès Laurent Baltazar, fondateur de Moteur BHZ. Il y a huit ans, il a inventé le système Eco l’eau, qui dope le moteur en injectant un mélange homogène de particules d’air humide et de particules de carburant pulvérisées.

Les atouts du moteur à eau

  • Un système économique. L’injection de vapeur par le processus Eco l’eau permet de réduire de 20 à 50 % la consommation de carburant : la température de combustion est diminuée, ce qui permet d’améliorer le rendement du moteur.
  • Un moteur écologique. Le moteur Eco l’eau diminue de 30 % l’émission de particules fines.
  • Un dispositif pour tous. Les kits Hybrid4all peuvent être installés sur tous les véhicules thermiques.
  • Une grande durabilité. Le processus Eco l’eau ralentit l’usure prématurée des pièces moteur.
  • Plus de confort de conduite. La vapeur d’eau augmente le couple et diminue les bruits.
  • Simplicité. Le moteur Eco l’eau est facile à installer. Les conducteurs qui ne veulent pas mettre les mains dans le cambouis peuvent opter pour les forfaits avec installation à domicile.

Le kit Hybride4all

Plusieurs kits sont disponibles sur le site Hybrideeau.fr. Le kit de base coûte 299 euros et convient à tous les moteurs thermiques qui consomment moins de 10 litres au 100 ou à l’heure.

Ce kit contient :

  • Un catalyseur miniaturisé plat, qui se monte de manière externe, sans soudure, avec un collier
  • Un diffuseur à raccorder sur l’admission (perçage de la durite d’admission)
  • Un bulleur en polypro autonomie 1 plein de carburant mini
  • Des durites en silicone
  • Des colliers de serrage
Bien que très ancienne, l’astuce est encore largement méconnue. Pourtant, elle permet des économies considérables et un vrai progrès environnemental.

La presse en Parle uber gizmo

=>La Presse en parle, FRANCE3, Le TELEGRAMME, OUEST FRANCE, Tébéo, Le PARISIEN etc… Toutes nos félicitations pour ces beaux retours :

https://actu.fr/…/finistere-invention-permet-faire-economie…https://quimper-en-cornouaille.org/finistere-son-invention…/http://www.leparisien.fr/…/automobile-et-si-on-carburait-a-…https://www.letelegramme.fr/…/carburant-de-l-eau-de-pluie-d…http://france-revolution-investigative-reporter.over-blog.c…https://france3-regions.francetvinfo.fr/…/moteur-eau-pas-fa…https://nantes.maville.com/…/actudet_-huelgoat.-carburer-a-…https://www.ouest-france.fr/…/huelgoat-carburer-la-vapeur-d…

Témoignages Clients =

Le Lorientais Marc Renaudin annonce ainsi être passé de 5, 2 l à 4,5 l de gazole au 100 sur sa Citroën C5 de 140 CV grâce à ce kit.

Ronan Pouliquen, commerçant à Morlaix (29), est tout aussi satisfait de l’installation sur son pick-up Volkswagen : « Je fais 50 à 70 km par jour, six jours par semaine. Avant, je parcourais 750 km avec un plein, maintenant, j’atteins les 900 km. De plus, le moteur s’encrasse moins ».

Son frère François, qui exploite le petit train touristique de Roscoff, a monté le kit pour réduire fumée et odeurs sur un gros diesel 2,8 l turbo : « Non seulement, j’ai résolu le problème mais, cerise sur le gâteau, la consommation a baissé de 30 %, soit 1 500 litres sur trois ans ! ».

Fabien, lui, apprécie ne plus consommer que 6 l au lieu de 7 sur son Ford B Max, trois cylindres essence.

Tandis que Ronan annonce un gain de 20 à 25 % sur un camping-car de 4,250 t, mû par un six cylindres de trois litres de cylindrée (185 CV), soit 11 l 02 contre 15 à 16 litres.

Quant au Volvo de 480 CV d’Alain, qui transporte des matériaux de carrière, il consomme 10 L/100 Km de moins.

Témoignage de Fabien à FRANCE 3 pour un véhicule Essence/Ethanol

Le petit train touristique de ROSCOFF roule à l’eau de pluie & économise 30 % de carburant sur Un moteur 2.8 JTD !Publié le 14/06/2017 à 01:16Écouter

  • Sandrine Pouliquen n’hésite pas à lever le capot pour montrer le système installé : un bulleur, un diffuseur, un catalyseur, un filtre à air raccordé sur le récipient, des durites. 

« Nous étions curieux de découvrir ce moteur à eau dont nous avions entendu parler. »Sandrine et Jean-François Pouliquen, cogérants du petit train touristique roscovite, ont profité de l’hiver pour innover. Désormais, il roulera à l’eau de pluie !

« Nous étions conscients de la pollution engendrée par nos tours en ville. Doté d’un moteur diesel de 2e génération, il commençait d’ailleurs à prendre de l’âge, expliquent-ils.Sans compter la dépense en énergie augmentant au gré des prix des carburants. » La décision a donc été prise d’installer dans le moteur, un kit hybride à l’eau, qui donne pleinement satisfaction.

« Ce kit a pour principe de doper le moteur en injectant un mélange homogène de particules d’air humide et de particules de carburant pulvérisées. Nous constatons une division par deux de la consommation de carburant et, surtout, une émission de pollution réduite », se réjouissent les cogérants.

Sans modification de la mécanisation

« Le procédé est simple. Il consiste à intégrer une machine à vapeur dans le moteur. Le but est de refroidir l’air en injectant de l’eau sous forme de microgouttelettes au niveau de l’admission, juste avant que l’air n’arrive dans les cylindres, poursuit Sandrine Pouliquen. Cette injection d’eau n’est pas permanente. Elle est avantageuse quand le moteur est sollicité. Le tout, sans aucune modification de la mécanisation, et légal. »

Quant à l’eau de pluie nécessaire, il suffit de la récupérer. « Notre train est dans un garage assez vaste. Nous avons installé des récupérateurs au niveau de la toiture, ajoute Jean-François Pouliquen. Et la réduction de la consommation de carburant entraîne un encrassement moindre de la mécanique ainsi qu’un abaissement des rejets polluants.

 Mr POULIQUEN

Le Kit ECO L’Eau

  • un catalyseur miniaturisé plat, qui se monte de manière externe, sans soudure, avec un collier
  • un diffuseur à raccorder sur l’admission (perçage de la durite d’admission)
  • un bulleur de 1 litre en polypropylène 8x8x20 cm
  • 2,5 m de durite en silicone
  • des colliers de serrage
  • une notice de montage
20151120150655-p6-document-jygj

 Pour Commander : 

Pour en savoir plus

Site web : http://hybridforall.fr/ 

2 PRIX  Léonard de VINCI de L’innovationde L’annnée 2013 

20151120150655-p2-document-cmhe

Contact presse

Moteur.Bzh

Mail : contact@MOteur.Bzh

Tél. 0890 21 90 90